Projets soutenus

Le FASL favorise la conservation des écosystèmes et le maintien des usages du fleuve Saint-Laurent et de son golfe, en soutenant des projets de préservation, de mise en valeur et de réhabilitation du fleuve, ainsi que des projets d’éducation et de sensibilisation aux enjeux du fleuve saint-Laurent.

Les projets soutenus respectent l’approche de concertation, conciliation et d’ancrage territoriale.

Projets soutenus en 2018 

Restauration des sites naturels dégradés

Exp’eau Saint-Laurent : L’ancien canal de Beauharnois est un vestige historique et écologique de grande importance à Salaberry-de-Valleyfield. Sa location géographique en milieu urbain la rend également plus propice à la pollution, à la perte de biodiversité et à la diminution de la qualité de l’eau. Le projet vise à mettre en valeur et à réhabiliter ce milieu impacté.

Projet réalisé par: Comité ZIP du Haut-Saint-Laurent

Livrable du projet: Mise en valeur d’une exposition liée à la beauté et fragilité des habitats du milieu et outils de sensibilisation

Impacts projetés: Développer l’économie maritime de manière durable – Améliorer la qualité de vie des citoyens et des citoyennes

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.

Bande riveraine modèle à Pointe-aux-Trembles : L’aménagement d’une bande riveraine, en milieu urbain, est souvent limité à un espace gazonné. Le projet d’une bande riveraine modèle vise à démontrer la valeur esthétique, écologique (habitats) et utilitaire (stabilisatrice vs l’érosion, régulatrice vs l’écoulement).  La BD utilisera trois strates requises (arbres, arbustes et herbacées) adaptées au climat et aux changements climatiques.

Projet réalisé par: Comité ZIP Jacques-Cartier

Livrable du projet: Aménagement en rive et outils de partage des connaissances sur les meilleures pratiques

Impacts projetés: Protéger le territoire maritime et ses écosystèmes – Améliorer la qualité de vie des citoyens et des citoyennes

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.

Préserver l’Hirondelle de rivage de l’Archipel de Montréal : Le COSEPAC estime que le déclin des Hirondelles de rivage dépend d’un cumul de facteurs, dont la perte d’habitat de reproduction et d’alimentation, la destruction des nids. Les falaises sablonneuses, que l’espèce privilégie comme aire de reproduction, sont particulièrement fragiles. Dans la région de Montréal, ces falaises se trouvent principalement dans les îles du fleuve.

Projet réalisé par: Comité ZIP Jacques-Cartier

Livrable du projet: Conception et construction d’une structure pour accueillir une nouvelle colonie d’Hirondelles de rivage

Impacts projetés: Suivi écologique – Protéger le territoire maritime et ses écosystèmes

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.

Contrôle du phragmite – Parc de l’île Lebel – Lanaudière : Les EEE modifient les rives du Saint-Laurent entrainant une perte importante de biodiversité en rive. La restauration des milieux naturels passe donc par la lutte aux espèces envahissantes (EEE/EAE). Sur notre territoire, des initiatives ciblent notamment l’envahissement par le phragmite. Les sites choisis sont considérés prioritaires par le MFFP notamment pour les marais riverains, habitat du poisson et de nombreuses espèces fauniques.

Projet réalisé par: Comité ZIP des Seigneuries

Livrable du projet: Caractérisation et cartographie des sites – Plan d’intervention – Outils et guide bonnes pratiques gestionnaires et citoyens

Impacts projetés: Protéger le territoire maritime et ses écosystèmes – Améliorer la qualité de vie des citoyens et des citoyennes

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.

Une maison pour les hirondelles de rivages : Les populations d’oiseaux insectivores aériens, tel que les hirondelles, connaissent de fort déclin depuis plusieurs années et malheureusement, l’hirondelle de rivage n’y échappe pas. Parmi les facteurs les plus importants pouvant expliquer cette situation, notons la dégradation des habitats de reproduction et d’alimentation.

Projet réalisé par: Comité ZIP du lac Saint-Pierre

Livrable du projet: Structure de nidification afin de recréer des habitats – Suivi écologique – Panneau interprétation

Impacts projetés: Protéger le territoire maritime et ses écosystèmes

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec. 

Développement d’une trame verte (habitat côtier) secteur de la baie de Beauport : l’Administration portuaire de Québec (APQ) a choisi de mettre l’accent sur 27 actions prioritaires dont l’action n˚13 qui favorise le déploiement d’une trame (ceinture) verte et notamment à protéger des habitats riverains du Saint-Laurent et dans le présent projet à recréer des habitats riverains et une connectivité entre habitats.

Projet réalisé par: Association forestière des deux rives

Livrable du projet: Création de 0,4 ha de zones végétalisées en rive par la plantation de près de 1000 arbres et arbustes – Stabiliser l’habitat de l’hirondelle de rivage

Impacts projetés: Protéger le territoire maritime et ses écosystèmes

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.  

Marais de Saint-Joseph-de-la-Rive : Le marais de Saint-Joseph-de-la-Rive représente plus 90 hectares. Il est l’un des plus grands de tout Charlevoix. C’est un lieu très fréquenté par les oiseaux migrateurs et un suivi des oiseaux des marais y est effectué chaque année. Ce site est, fréquenté par la population locale et touristique dans des sentiers non aménagés et par quelques engins motorisés (VTT). Il connaît aussi des problèmes liés à l’extension de colonies d’espèces exotiques envahissantes.

Projet réalisé par: Comité ZIP Saguenay-Charlevoix

Livrable du projet: Production d’un plan d’aménagement et de restauration – Mise en place d’infrastructures légères : sentiers, Caillebotis, signalétique.

Impacts projetés: Développer l’économie maritime de manière durable – Protéger le territoire maritime et ses écosystèmes

 

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.

Préservation des écosystèmes et de la biodiversité

Caractérisation et intervention en Bandes Riveraines – Ile Bouchard : L’île Bouchard, d’environ 8 km², est dédiée à 70% à l’agriculture. Les cultures de soja et de maïs réalisées à grande échelle sur l’île peuvent être une source de contamination physico-chimique du milieu aquatique. De plus, ce milieu est sujet à l’érosion notamment, en partie, liée à l’activité maritime.

Projet réalisé par: Comité ZIP des Seigneuries

Livrable du projet: Caractérisation et cartographie des bandes riveraines – Plan d’intervention – Sensibilisation

Impacts projetés: Développer l’économie maritime de manière durable – Protéger le territoire maritime et ses écosystèmes

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.


Aménagements fauniques en bande riveraine : Au cours des dernières décennies, les milieux agricoles de la zone littorale du lac Saint-Pierre ont générés des pertes d’habitats (cultures pérennes vers les cultures annuelles). La création d’habitats artificialisés a démontré qu’ils contribuent au maintien de la biodiversité.

Projet réalisé par: Comité ZIP Lac Saint-Pierre

Livrable du projet: Création d’habitats dont 25 nichoirs – Suivi écologique

Impacts projetés: Protéger le territoire maritime et ses écosystèmes – Améliorer la qualité de vie des citoyens et des citoyennes

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.


Création d’habitats dans l’emprise de l’autoroute 40 : L’autoroute 40 empiète sur près de 250 hectares de milieu naturel de la zone littorale causant des pertes non négligeables d’habitats pour les espèces fauniques et floristiques, en plus de contribuer à la propagation d’une espèce végétale exotique envahissante, le roseau commun. Mais il est possible d’agir pour créer des habitats et de la connectivité afin de minimiser ces impacts.

Projet réalisé par: Comité ZIP Lac Saint-Pierre

Livrable du projet: Création de couloir végétal – Installation de structures artificielles de nidification et perchoir –  Amélioration frayères

Impacts projetés: Protéger le territoire maritime et ses écosystèmes – Améliorer la qualité de vie des citoyens et des citoyennes

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.


Pointe du Bout d’en Bas – phase 1 : Le comité ZIP Saguenay-Charlevoix travaille depuis plusieurs années avec la municipalité de l’Isle aux Coudres afin de restaurer le site exceptionnel que constitue la Pointe-du-Bout-d’en-Bas. Ce secteur de l’Isle-aux-Coudres est constitué d’une mosaïque de milieux naturels remarquable et c’est un lieu fréquenté par une grande diversité d’espèces végétales et animales (oiseaux en particulier). La non gestion du site apporte son lot de problèmes : érosion (VTT), pollution sauvage, piétinement et dérangement faunique, etc.

Projet réalisé par: Comité ZIP Saguenay-Charlevoix

Livrable du projet: Production d’un plan de diagnostic concerté – Production d’un plan d’actions pluriannuel visant la restauration et la mise en valeur

Impacts projetés: Protéger le territoire maritime et ses écosystèmes – Améliorer la qualité de vie des citoyens et des citoyennes

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.


Un coup de pouce pour l’Hirondelle bicolore: les six espèces d’hirondelles que l’on accueille au Québec présentent une baisse importante de leurs populations depuis 1970, allant jusqu’à 90 %. Sans statut de protection officiel pour la plupart, les espèces d’hirondelles dépendent d’initiatives volontaires pour aider à préserver leur population dans les environnements propices à leur nidification. Les divers facteurs qui affectent le maintien des colonies sont les changements dans les dynamiques des aires d’alimentation en insectes, l’usage de produits chimiques tels que les pesticides ainsi que les changements climatiques.

Projet réalisé par: Comité ZIP Jacques-Cartier

Livrable du projet: Construction et installation de huit nouveaux nichoirs Hirondelles bicolores au Parc du Fort-de-Pointe-aux-Trembles – Conférence grand public sur la situation des hirondelles

Impacts projetés: Protéger le territoire maritime et ses écosystèmes – Améliorer la qualité de vie des citoyens et des citoyennes

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.


Végétalisation d’enrochement en bordure du fleuve – Île du Large: En 2017, un projet de sensibilisation a eu lieu à l’île-du-Large afin de faire connaître les richesses que renferment les milieux humides de ce secteur. Un sondage a été effectué pour connaître l’intérêt des riverains à faire un projet de végétalisation de leur enrochement. La réponse ayant été très positive (la majorité des citoyens présents étaient intéressés). Le projet, grâce à ce projet, créera un habitat riverain susceptible de contribuer à la biodiversité de l’Île.

Projet réalisé par: Comité ZIP Les Deux-Rives

Livrable du projet: Plantation de 1500 arbustes de différents formats – Atelier de plantation communautaire – Cartographie des plantations réalisées

Impacts projetés: Protéger le territoire maritime et ses écosystèmes – Améliorer la qualité de vie des citoyens et des citoyennes

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.


 

Mise en valeur des accès publics au fleuve

Bandes riveraines modèles aux bords du lac St-François : Les berges du lac Saint-François sont soumises à une érosion continue, principalement causée par la régularisation du niveau d’eau, du nombre élevé d’embarcations nautiques et de la coupe végétale en rive. Le projet proposé consiste à aménager trois bandes riveraines de démonstration dans trois municipalités (une par municipalité) afin de sensibiliser, d’informer et de former les citoyens riverains à la création de bandes riveraines.

Projet réalisé par: Comité ZIP Haut-Saint-Laurent

Livrable du projet: Trois sites de démonstration en gestion des berges – Outils de sensibilisation

Impacts projetés: Protéger le territoire maritime et ses écosystèmes – Améliorer la qualité de vie des citoyens et des citoyennes

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.


Des habitats pour l’hirondelle noire : L’hirondelle noire est la plus grande hirondelle du Québec. Auparavant, cette espèce nichait dans sites naturels tels des cavités et des arbres creux. Cependant, les populations de l’Est du Canada utilisent maintenant presque exclusivement des sites artificiels présents sous la forme de nichoirs où elle vit en colonie qui peut compter plusieurs dizaines de couples.

Projet réalisé par: Comité ZIP du Lac Saint-Pierre

Livrable du projet: Création d’habitats dont de nichoirs – Suivi écologique – Sensibilisation des citoyens qui habitent dans l’aire nidification

Impacts projetés: Protéger le territoire maritime et ses écosystèmes – Améliorer la qualité de vie des citoyens et des citoyennes

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.


Des oisillons en ville (Pointe-du Lac) : Depuis quelques décennies, nous assistons au déclin des populations canadiennes d’oiseaux nicheurs. Les groupes d’oiseaux comme les insectivores aériens, les oiseaux de prairie et les oiseaux de rivage connaissent une baisse marquée (ICOAN 2012). En milieu littoral urbain, des mesures peuvent être entreprises avec le concours des collectivités.

Projet réalisé par: Comité ZIP du Lac Saint-Pierre

Livrable du projet: Structure de nidification afin de recréer des habitats – Suivi écologique – Campagne de sensibilisation et éducation (ERE)

Impacts projetés: Protéger le territoire maritime et ses écosystèmes – Améliorer la qualité de vie des citoyens et des citoyennes

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.


 

Sensibilisation et Mobilisation

semaine_st_laurent_2016

carte postale de la Semaine du Saint-Laurent 2016

nettoyage_rives_rbc_zip_jc_2016_200

corvée de nettoyage 2016 avec RBC Eau bleue à Montréal

Semaine du Saint-Laurent 
Grâce au soutien de la Fondation de Gaspé Beaubien, le Fonds d’action Saint-Laurent a soutenu Stratégies Saint-Laurent dans la mise en oeuvre de l’édition 2016 de la Semaine du Saint-Laurent; Une initiative panquébécoise, annuelle, pour découvrir, apprécier et célébrer le fleuve Saint-Laurent. La Semaine du Saint-Laurent vise la sensibilisation des Québécoises et des Québécois à l’importance de se rapprocher du fleuve, afin de prendre conscience de sa fragilité et de la relation d’interdépendance que nous entretenons avec lui.
Dans le cadre de la Semaine du Saint-Laurent, la Banque Royale RBC, par l’intermédiaire de son programme RBC Eau bleue, a contribué à l’amélioration de l’environnement en rives en soutenant, notamment, le Comité ZIP Jacques-Cartier dans la réalisation de plusieurs corvées de nettoyage.

Lutte contre les espèces exotiques envahissantes
Très actif dans la lutte contre les espèces exotiques envahissantes, le Comité ZIP Jacques-Cartier, grâce au soutien de la Fondation TD des amis de l’environnement, a réalisé une activité de sensibilisation sur les espèces exotiques envahissantes afin d’aider la population à les reconnaître, les identifier, les contrôler et les éradiquer.

Projets soutenus en 2019

Restauration des sites naturels dégradés

 

Préserver les colonies d’Hirondelle noire :
L’Hirondelle noire est une espèce en déclin. Selon le Relevé des oiseaux nicheurs, les populations ont diminué de 93,6 % entre 1970 à 2014 au Québec. Nature Québec identifie la ZICO du Lac Saint-Louis et des Îles-de-la-Paix comme aire de nidification de l’espèce dans le tronçon migratoire du fleuve Saint-Laurent et en fait l’espèce vedette de cette aire de conservation d’oiseaux. Ce projet vise à offrir des habitats de substitution à l’espèce et à assurer son maintien, voire augmenter sa population.

Projet réalisé par: Comité ZIP Jacques-Cartier

Livrable du projet: Installation de quatre nichoirs de style condos sur les Battures Taillandiers, suivi et bonification des données

Impacts projetés: Contribuer à la préservation de l’Hirondelle noire, accueillir 60 couples dans le tronçon fluvial du Grand Montréal, compilation de données de nidification

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.

 

Renaturalisation d’une berge à Coteau-du-Lac : La ville de Coteau-du-Lac, située dans la MRC de Vaudreuil-Soulanges, fait appel à l’expertise du Comité ZIP du Haut-Saint-Laurent pour renaturaliser une berge de 130 pieds de long derrière son usine de filtration ce qui améliorera la qualité des habitats, de l’écosystème aquatique. En plus de la végétalisation de la rive avec des plantes indigènes et la plantation d’arbres, le projet prévoit également l’aménagement d’un petit sentier offrant un nouvel accès et point de vue sur le fleuve aux citoyens.

Réalisé par: Comité ZIP du Haut Saint-Laurent

Livrable du projet: Création d’un sentier, d’un panneau d’identification des végétaux et plantation d’une bande riveraine

Impacts projetés: Favoriser l’augmentation de la biodiversité sur les berges du fleuve Saint-Laurent, offrir un nouvel accès, augmenter le sentiment d’appartenance

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.

 

Grand nettoyage du littoral du lac Saint-François : Plusieurs plongeurs ont signalé la présence de nombreux déchets dans la baie de Saint-Anicet ainsi qu’à l’embouchure du canal de Soulanges, dans la municipalité de Les Coteaux. En collaboration avec les plongeurs de la base de plongée de Saint-Anicet, le Comité ZIP du HSL souhaite procéder à deux corvées de nettoyage du littoral dans ces secteurs afin de restaurer ces deux habitats aquatiques du lac Saint-François.

Projet réalisé par: Comité ZIP du Haut-Saint-Laurent

Livrable du projet: Deux corvées de nettoyage, communiqué de presse montrant les résultats et rédaction d’une chronique

Impacts projetés: Restauration et dépollution du fleuve Saint-Laurent, mobilisation citoyenne et sensibilisation

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.

 

Création d’habitats pour l’Hirondelle à front blanc : Selon les données du Relevé des oiseaux, la population des hirondelles à front blanc a diminué de 82 %, au Québec, depuis 1970. La plus grande colonie d’hirondelles à front blanc se trouve sous le tablier du pont Champlain, à Montréal. Cette espèce d’hirondelle adopte les structures artificielles et s’adapte facilement en ville. Le démantèlement du pont, débuté il y a quatre ans, a conduit à l’installation de nouvelles structures pour accueillir de nouveaux nids. Le projet offrira des habitats complémentaires.

Projet réalisé par: Comité ZIP Jacques-Cartier

Livrable du projet: Construction et installation de deux types de nichoirs, suivi des taux d’occupation et conférence au public

Impacts projetés: Arrimage des projets de préservation et de restauration d’habitats faunique, restauration, sensibilisation, mise en valeur des rives

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.

 

Lutte intégrée aux EEE (colonie de roseaux communs) : Ce projet vise à poursuivre un projet de mobilisation citoyenne visant à lutter contre une espèce exotique envahissante (EEE) en effectuant une plantation en bordure du fleuve Saint-Laurent pour faire compétition à une colonie de phragmites affaiblie par des années de coupe. Le roseau commun forme des colonies monospécifiques qui prennent de l’ampleur et modifient le paysage et l’habitat riverain. Ce projet permettra de retrouver une bande riveraine en santé sur les rives du fleuve.

Projet réalisé par: Comité ZIP des Seigneuries

Livrable du projet: Rapport de mesure de la densité et délimitation de la talle, suivi des coupes, plantation de 750 arbustes et protection contre les rongeurs

Impacts projetés: Soutenir un projet de contrôle du roseau commun, freiner son expansion et restaurer les marais et bandes riveraines en bordure du fleuve

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec. 

 

Contrôle du roseau commun au marais de Lavaltrie : La restauration des milieux naturels par la lutte aux espèces exotiques envahissantes est une mission qui s’inscrit dans les grandes préoccupations du comité ZIP des Seigneuries. Le présent projet consiste à effectuer une plantation d’arbustes indigènes sélectionnés pour leur capacité à faire compétition au roseau commun, à fournir habitats et nourriture à la faune locale tout en maintenant une bonne biodiversité. Ce projet s’insère dans un ensemble d’actions entreprises afin de restaurer le marais de Lavaltrie.

Projet réalisé par: Comité ZIP des Seigneuries

Livrable du projet: Pose de bâches sur les sites, plantation et protection des plants, suivi des sites et contrôle entre les bâches

Impacts projetés: Limiter la dispersion du roseau commun dans un écosystème prioritaire, restaurer la biodiversité d’un marais important, impliquer les riverains

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.  

 

Restauration de la plage de la baie de Beauport : La baie de Beauport est un site exceptionnel, en milieu urbain, qui est largement fréquenté par la population, notamment depuis l’aménagement d’une plage dans le cadre du 400ème de la Ville de Québec. Notre projet consiste à restaurer la plage par la consolidation du haut du talus et par la stabilisation de la berge en plantant de l’élyme de sable. Bien sûr, nous procèderons d’abord à la mise à jour du plan d’intervention de la zone de la plage préparé en 2000 afin de tenir compte de la situation actuelle.

Projet réalisé par: Comité ZIP de Québec et de Chaudière-Appalaches

Livrable du projet: Caractérisation et mise à jour du plan d’intervention, obtention d’autorisations, organisation d’une activité de mobilisation

Impacts projetés: Restauration d’un site exceptionnel pour le maintien d’un accès public, mobiliser les usagers de la plage, mise en valeur du site

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.  

 

Préservation des écosystèmes et de la biodiversité

Inventaire et caractérisation des milieux humides : Le projet vise à réaliser un Plan de restauration et de conservation des milieux humides des rives fluviales de l’arrondissement Rivière-des-Prairies — Pointe-aux-Trembles. Le tronçon ciblé appartient principalement au domaine de l’État. Riche en biodiversité, il fait également l’objet de fortes pressions anthropiques et naturelles dont l’ampleur et les conséquences n’ont jamais été évaluées avec précision. À moyen termes, ce projet vise la conservation de milieux humides dans un secteur fortement impacté.

Projet réalisé par: Comité ZIP Jacques-Cartier

Livrable du projet: Réalisation d’inventaires sur la faune, la flore et les causes de dégradation des rives, et suivi par un comité

Impacts projetés: Permet une série d’actions en restauration, sensibilisation et mise en valeur des rives de l’arrondissement, participation d’organismes

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.


Développer un réseau de sentinelles de la ZICO des îles de Contrecoeur : La ZICO des îles de Contrecoeur, constituée de 22 îlots et d’îles basses entourées de marais et d’herbiers, représente le plus important site de nidification du Canard chipeau au Québec. On y observe également une grande variété d’espèces aviaires telles que le Butor d’Amérique, le Râle de Virginie, le Troglodyte des marais, le Phalarope de Wilson et le Bruant des marais. La réserve est exposée à certaines menaces et présente des défis de gestion importants.

Projet réalisé par: Comité ZIP des Seigneuries

Livrable du projet: Distribution d’un guide pour les citoyens sentinelles et d’un cahier d’observation des oiseaux, installation de deux panneaux d’interprétations

Impacts projetés: Développer un réseau de sentinelles de la ZICO, protéger et faire découvrir la biodiversité des îles de Contrecoeur

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.


Protection et restauration des habitats affectés par le roseau commun : Le roseau commun (phragmite austral) est une plante exotique envahissante (EEE) ayant connu une expansion fulgurante au cours des dernières décennies. Sa présence est constatée tout autour du lac Saint-Pierre. Le Comité ZIP du lac Saint-Pierre désire restaurer les habitats affectés par cette plante importune. L’équipe souhaite donc caractériser les populations de Roseau présentes autour du lac et de restaurer des zones prioritaires.

Projet réalisé par: Comité ZIP Lac Saint-Pierre

Livrable du projet: Caractérisation des populations de phragmites, restauration de zones sensibles et distribution d’au moins 3 000 aide-mémoires aux citoyens

Impacts projetés: Restaurer les habitats du lac Saint-Pierre, conserver la biodiversité du lac Saint-Pierre et sensibiliser la population

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.


Plan de lutte aux plantes exotiques envahissantes (EEE) : Le projet vise à détecter et caractériser les colonies de phragmites et de renouées du Japon qui compromettent l’intégrité des milieux humides prioritaires en bordure du Saint-Laurent dans la MRC de Bécancour. Ensuite, pour chacun des milieux humides, l’objectif est de réaliser un plan d’action concret qui permettra d’intervenir directement sur le territoire dans le but de contrôler, d’éradiquer et/ou de prévenir l’envahissement par ces plantes. afin de préserver la biodiversité des sites.

Projet réalisé par: Comité ZIP Les Deux Rives

Livrable du projet: Caractérisation des colonies de phragmites et de renouées du Japon, réalisation d’un plan d’action pour chacun des milieux humides et sensibilisation

Impacts projetés: Informer et sensibiliser les gens qui ont une influence dans leur communauté, planifier de façon intégrée la lutte aux plantes exotiques envahissantes

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.


Mobilisation des usagers et mise en valeur de la ZICO des Battures-de-Beauport: Le Groupe d’éducation et d’écosurveillance de l’eau (G3E) favorise la participation active des citoyens vis-à-vis la protection des écosystèmes aquatiques et à leur mise en valeur. La ZICO des Battures-de-Beauport et du Chenal de l’Île d’Orléans est située entre le Port de Québec et le secteur Petit-Pré à l’est de l’Ange-Gardien. La ZICO malgré son emplacement stratégique souffre d’une méconnaissance. De plus, comme elle est située en milieu urbain, elle subit un grand nombre de pressions anthropiques. Une meilleure connaissance de la ZICO favorisera sa conservation sur un site à fort potentiel de développement.

Projet réalisé par: G3E

Livrable du projet: Créer une exposition permanente et un site de conférence et échange sur la ZICO, créer un feuillet d’engagement et le distribuer, développer des outils de transfert de connaissance

Impacts projetés: Création d’outils pour faire connaître la ZICO, améliorer les comportements et la perception des usagers, créer un espace pour la biodiversité aviaire

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.


Plan stratégique de conservation de la Plaine Checkley : La tourbière Checkley est sous la tenure de trois propriétaires différents: le MERN, Canards Illimités Canada (CIC), et la Société ferroviaire et portuaire de Pointe-Noire. La Plaine Checkley alimente une série de ruisseaux côtiers qui se déversent dans la baie de Sept-Îles, en plus d’être fréquentée par des espèces rares ou à statut, et de nombreux d’oiseaux migrateurs. Nous voulons… La production d’un plan stratégique de conservation permettra de consolider les démarches de concertation visant à en assurer la protection.

Projet réalisé par: Comité ZIP Côte-Nord-du-Golfe

Livrable du projet: Dépôt du dossier de candidature pour la création d’une aire de protection/conservation, activités de diffusion du plan stratégique, identifier le potentiel de mise en valeur du site

Impacts projetés: Soustraire ce territoire des schémas de planification industrielle, informer le public sur cet écosystème, protéger la biodiversité

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.


Lutte contre le phragmite invasif Le roseau commun (Phragmites australis) est considéré comme l’une des plantes les plus envahissantes (EEE) d’Amérique du Nord. En envahissant le territoire, le roseau commun déloge et remplace toutes les autres espèces présentes, ce qui a des conséquences néfastes sur la faune et la flore indigènes. Encore peu implanté, et ne dominant pas le paysage, le roseau commun est en Gaspésie à un stade crucial où son éradication est encore possible.

Projet réalisé par: Comité ZIP Gaspésie

Livrable du projet: Détection et caractérisation des colonies, plantation, bâchage, arrachage et suivi des colonies

Impacts projetés: Trois colonies de phragmites invasifs éradiquées, limitation des risques de propagation, protection de la biodiversité

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.


Endiguons les espèces exotiques envahissant (EEE) des milieux humides madelinots : Les cours d’eau et milieux humides madelinots sont d’une grande importance pour la recharge de la nappe phréatique de laquelle est extraite la totalité de l’eau douce utilisée sur le territoire. Ce projet vise préparer la restauration un site dégradé par la présence d’espèces exotiques envahissantes.

Projet réalisé par: Comité ZIP des Îles de la Madeleine

Livrable du projet: Éradication des plants ciblés et plantation d’espèces indigènes, caractérisation du milieu d’intervention, travaux d’entretien et rapport des interventions requises

Impacts projetés: Protection de la biodiversité, conservation des cours d’eau et autres milieux humides (habitat et fonction)

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.


Un deuxième coup de pouce à l’hirondelle bicolore : Selon le Relevé des oiseaux nicheurs, l’hirondelle bicolore, insectivore, a vu ses effectifs diminués de 80%, de 1970 à 2014. Le Comité ZIP Jacques-Cartier contribue au retour de l’hirondelle bicolore sur le territoire montréalais. Le Parc Pierre-Payet, d’une longueur de 1 km, se trouve à Pointe-aux-Trembles. En 2018, huit nichoirs ont été installés, au parc du Fort-de-Pointe-aux-Trembles, afin de tester potentiel de ce site. La suite du projet prévoit l’installation de 15 nichoirs dans ce parc. Cette approche a démontré son efficience.

Projet réalisé par: Comité ZIP Jacques-Cartier

Livrable du projet: Construction et installation de huit nouveaux nichoirs à Hirondelles bicolores, suivi du taux d’occupation des nouveaux nichoirs, conférence grand public

Impacts projetés: Restauration, sensibilisation et mise en valeur des rives, arrimage des projets de préservation et de développement des rives avec la ville, protection de la biodiversité

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.


Conservation de l’habitat du poisson :  Ce projet s’inscrit dans la Phase II qui consiste à la restauration de site et l’aménagement de zone tampon pour limiter la propagation du roseau commun dans les zones humides et fragiles du lac Saint-Pierre. La Phase I consistait à un inventaire des zones sensibles pour la faune piscicole et à la formation d’un comité d’experts qui visent l’établissement d’un plan de gestion pour agir dans une vision commune à long terme dans la réduction de l’expansion de cette espèce envahissante.

Projet réalisé par: Comité ZIP du Lac Saint-Pierre

Livrable du projet: Plan de gestion du roseau commun au lac Saint-Pierre, plantation de bosquets à des zones stratégiques (total de 36 000 arbustes), carte de localisation des zones tampons.

Impacts projetés: Protéger la biodiversité du lac Saint-Pierre, freiner l’envahissement du roseau commun, protéger les habitats sensibles des frayeurs hâtifs

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.


Création d’habitats fauniques sur l’île de Grâce Le Comité ZIPLSP souhaite donc améliorer la libre circulation du poisson sur l’île de Grâce en restaurant des habitats fauniques dégradés. Le retrait de sédiments et de végétation accumulés, le nettoyage ou le changement de ponceau entravant la libre circulation et l’implantation de bande riveraine de protection lorsque nécessaire sont visés comme aménagement.

Projet réalisé par: Comité ZIP du Lac Saint-Pierre

Livrable du projet: Retrait des obstacles sur plus de 11 km de cours d’eau, changer 16 ponceaux, plantation de 5000 arbustes et 100 kg de semences.

Impacts projetés: Accessibilité à des sites de reproduction de qualité de plus de 100ha, cohabitation harmonieuse agriculture-faune, restauration de site fragile par le retrait de roseau commun.

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.


Installation d’habitats fauniques au lac Saint-Paul L’hirondelle noire est un oiseau insectivore dont la population a subi un déclin important de plus de 90% depuis 1970, entre autres, à cause de la perte d’habitat et de la compétition interspécifique. Ces oiseaux ont besoin de sites de nidification particuliers qui se font également rares dû à la perte d’habitats naturels. Cette rareté les oblige à dépenser beaucoup d’énergie dans la recherche de site de ponte influençant leur déclin. Le projet propose des habitats de substitution qui contribueront au maintien de l’espèce.

Projet réalisé par: Comité ZIP Les Deux Rives

Livrable du projet: Caractérisation ciblée de la faune aviaire au pourtour du lac Saint-Paul, installation de nichoirs à oiseaux et d’hôtel à insectes, entretien des structures mises en place

Impacts projetés: Offrir des habitats optimaux pour les oiseaux nicheurs et les insectes, maintenir une grande biodiversité au lac Saint-Paul, sensibiliser les propriétaires à l’importance de la faune aviaire

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.


Mise en valeur de la Trame verte (habitat côtier) du secteur de la baie de Beauport : L’Administration portuaire de Québec (APQ) a choisi de mettre l’accent sur 27 actions prioritaires, dont le déploiement d’une trame verte. L’APQ a mandaté l’Association forestière des deux rives (AF2R) pour l’élaboration d’un plan d’action pour le développement d’une trame verte pour le secteur de la Baie de Beauport. Le plan propose une série d’actions concrètes visant à déployer une trame verte dans ce secteur, qui contribueront à maintenir et améliorer la biodiversité d’un secteur sous pression.

Projet réalisé par: AF2R

Livrable du projet: Aménager l’habitat de l’hirondelle de rivage par la plantation de 150 arbustes et 1 500 plantes, sensibiliser le public et les usagers de la Baie de Beauport

Impacts projetés: Stabilisation des substrats et accroissement de l’infiltration et de la filtration naturelle des eaux de ruissellement, maintien de la biodiversité, sensibilisation

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.


 

Mise en valeur des accès publics au fleuve

Aménagement d’une plateforme d’observation éducative sur la biodiversité : Le projet proposé se déroulerait sur les berges jouxtant le centre culturel de Saint-Anicet, localisé sur la rive sud du lac Saint-François, où les accès publics sont très limités et les aménagements rudimentaires. L’aménagement d’une plateforme d’observation, de panneaux éducatifs avec des animations en réalité augmentée portant sur la faune et la flore du lac sur le terrain de l’église de Saint-Anicet permettrait d’augmenter l’accès au fleuve Saint-Laurent et mettre en valeur la biodiversité de ce dernier.

Projet réalisé par: Comité ZIP Haut-Saint-Laurent

Livrable du projet: Aménagement d’une plateforme d’observation éducative, éducation et sensibilisation des visiteurs à la biodiversité

Impacts projetés: Mise en valeur et augmentation de l’accès public au fleuve, amplification du lien d’appartenance, sensibilisation

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.


Mise en valeur d’un secteur (habitat côtier) de la baie de : Le projet correspond à la réalisation d’une seconde phase du plan d’action développé par l’Association forestière des deux rives. L’action proposée dans la berge de la zone des plaines vise à implanter densément des arbustes dans le prolongement d’un nichoir qui permettront de mieux protéger le site de nidification de l’hirondelle de rivage, une espèce aviaire protégée en vertu de la Loi sur les espèces en péril. Ces plantations contribueront à la mise en valeur des attraits biologiques de ce site très fréquenté notamment par de nombreux ornithologues.

Projet réalisé par: AF2R

Livrable du projet: Création de 0,23 ha de zones végétalisées en rive par la plantation de 20 arbres et 400 arbustes et mise en valeur

Impacts projetés: Stabilisation des substrats, maintien et amélioration de la biodiversité, protection et mise en valeur de l’habitat d’espèces aviaires importantes

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.


Route bleue, le Sentier maritime du Saint-Laurent : Les Routes bleues, pensées sous forme de boucles dans la nouvelle mouture du projet, se doivent également d’être accessibles à un large public, autant des débutants que des experts. En étant accessibles à tous, la beauté et la richesse, non seulement du fleuve, mais de toute la région de Charlevoix, seront mises en valeur. Ce projet, en collaboration avec la MRC de Charlevoix, s’inscrit dans un vaste plan de mise en valeur et de protection du littoral de Charlevoix.

Projet réalisé par: Comité ZIP Saguenay-Charlevoix

Livrable du projet: Guide sur les habitats et espèces sensibles de l’estuaire moyen du Saint-Laurent, identification des zones, cartographie des rampes de mise à l’eau

Impacts projetés: Meilleure accessibilité au fleuve, amélioration des connaissances du public sur la biodiversité, création d’un réseau d’intervenants

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.


Caractérisation de la baie de la rivière du Gouffre : La construction du pavillon Saint-Laurent à proximité du quai de Baie-Saint-Paul et du boisé du quai entraînera probablement un accroissement du nombre de visiteurs dans le secteur. Celui-ci sera donc inévitablement mis en valeur, mais la pression anthropique sur ce milieu littoral d’exception devrait augmenter. Si nous souhaitons être en mesure de prévenir les impacts environnementaux négatifs au fil du temps et sensibiliser la population à la richesse de ces écosystèmes, nous devrons comprendre comment le milieu évolue. Cette caractérisation s’inscrit dans un projet de mise en valeur de Baie Saint-Paul (Ville).

Projet réalisé par: Comité ZIP Saguenay-Charlevoix

Livrable du projet: Production de cartes, élaboration d’un profil d’élévation et reconstruction stratigraphique, conception d’un outil présentant quelques espèces du Saint-Laurent

Impacts projetés: Meilleure compréhension de l’écosystème et de son évolution dans le temps, sensibilisation

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.


Route Bleue de la Gaspésie / MRC d’Avignon : La Route bleue de la Gaspésie est une voie navigable pour petites embarcations, principalement le kayak de mer. Elle consiste en un réseau cartographié de plus de 150 sites de mise à l’eau, hébergements, aires de repos et d’arrêts d’urgence. Le présent projet consiste à mettre à jour les données et les cartes de la route. Le Comité ZIP se propose d’axer cette mise à jour en tenant compte des zones de vulnérabilité écologique et des espèces les plus sensibles. Le projet sera présenté comme un plan de mise en valeur du littoral de la MRC d’Avignon par l’entremise de l’instauration d’une Route Bleue.

Projet réalisé par: Comité ZIP Gaspésie

Livrable du projet: Acquisition d’informations pour chaque site retenu, cartographie renouvelée, plan de mise en valeur écologique

Impacts projetés: Favoriser la pratique durable et écologique du kayak de mer via la Route Bleue, sensibilisation, mise en valeur

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.


 

Sensibilisation et Mobilisation

Restauration, sensibilisation & mobilisation pour les marais salés nord-côtiers : Le Comité ZIP de la Rive Nord de l’Estuaire a réalisé différents projets visant à protéger, caractériser et mettre en valeur différents marais salés situés sur son territoire. De plus, il compte s’atteler prochainement à la revitalisation de certaines de ces riches étendues intertidales herbacées. Parmi les outils didactiques proposés, une maquette dynamique permettant d’illustrer les effets des perturbations humaines sur les marais salés sera notamment produite.

Projet réalisé par: Comité ZIP de la Rive Nord de l’Estuaire

Livrable du projet: Production et présentation de la maquette dans les écoles, mobilisation, activité de restauration

Impacts projetés: Rétablissement des zones endommagées d’un marais salé d’importance, préservation de la biodiversité, sensibilisation

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.


Sensibilisation citoyenne aux pressions anthropiques : Le Comité ZIP Gaspésie se situe dans une région grandement touristique. Plusieurs festivals y ont lieu l’été, et la majorité d’entre eux se réalisent sur le bord de la mer. Le Comité ZIP Gaspésie est donc régulièrement interpellé afin d’organiser des activités de sensibilisation ou de restauration. Or, l’organisme ne possède que très peu de matériel de sensibilisation adapté favorisant la mobilisation de la Communauté vers la protection ou la restauration. Le projet intègre également une activité de nettoyage de berge.

Projet réalisé par: Comité ZIP Gaspésie

Livrable du projet: Création/adaptation de matériel pédagogique, campagne de restauration de site littoraux par des actions de nettoyage

Impacts projetés: Sensibilisation, création de matériel pédagogique, mobilisation citoyenne pour restaurer (nettoyer) le littoral.

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.


Plaisance et biodiversité du Saint-Laurent : Les activités nautiques, lorsqu’elles ne sont pas bien encadrées ou lorsque les citoyens qui les pratiquent ne sont pas suffisamment conscientisés, occasionnent de nombreux impacts sur les habitats et la faune du Saint-Laurent. Grâce à la collaboration établie avec Nautisme Québec et avec Canot Kayak Québec, Stratégies Saint-Laurent entend, par le présent projet, mieux informer les usagers, les conscientiser, les amener à s’engager à modifier leurs pratiques et à termes, augmenter la préservation/conservation des milieux fréquentés.

Projet réalisé par: Stratégies Saint-Laurent

Livrable du projet: Organiser un Forum avec les usagers du nautisme et de l’écotourisme sur le Saint-Laurent et faire adopter des engagements aux participants

Impacts projetés: Faire connaître le Saint-Laurent et sa biodiversité, réduire l’empreinte écologique de l’activité de nautisme, impliquer les usagers

Ce projet est possible grâce au Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. Ce programme est financé principalement par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.